David Hunanyan, actionnaire du cabinet d’avocats "AM", se réfère aux points controversés du nouveau projet de loi sur la lutte contre le tabagisme.

21 Février, 2019

Selon l'avocat, ce projet vise à réduire autant que possible le nombre de fumeurs en Arménie.

"De ce point de vue, il n’était pas possible de prendre en compte les droits des fumeurs. ce serait une erreur et contredisait aux objectifs. L’authorité qui respecte les exigences de la loi aura définitivement un problème sérieux": disait-il.
David Hunanyan est convaincu que le projet de loi aura également un impact sur l'économie.

"Si le nombre d'usagers de cigarettes diminue, les fabricants de cigarettes perdront des consommateurs. En même temps, les organisations commerciales promouvant la promotion des marques de ces producteurs seront privées de la possibilité de l'occasion de faire un profit.
L’avocat note qu’il était possible d’envisager des amendes bien moindres et qu’après l’adoption de la loi, punir les contrevenants sans discemement. Ensuite, il était définitivement possible d’enregistrer un résultat positif.

"Il y a un certain seuil pour un citoyen ordinaire, la peine la plus lourde est "douloureuse". il ne fera jamais la même chose pour la deuxième fois. Il n’a pas de sens de marquer si haut en frappant le panier social ", at-il déclaré.

Commentaires
Facebook
 

Contact us